vendredi 23 mars 2012

Kiruna : partie 4 !

Ouf! Après quelques semaines horribles où j'ai eu un boulot de dingue à faire (ça fera l'objet d'un prochain article...), je suis enfin libérée et je peux ENFIN finir de vous raconter la fin de ce voyage en Laponie... Dire que c'était il y a un mois déjà! Le temps a passé tellement vite. Le printemps s'est déjà installé depuis quelques jours à Göteborg : les crocus sont en fleurs, les cyclistes sont partout, et les terrasses des cafés sont bondées (et les suédois sortent en t-shirt...  même à juste 6°C...) ! Mais bon, ça aussi, ça fera l'objet d'un prochain article (probablement le mois prochain, si je continue à être aussi productive... bref!).

Donc, pour finir cette épopée laponne, il me reste à parler du dernier jour et du retour...

Le samedi 25 février, on a décidé d'aller faire des raquettes! Après un réveil pas trop matinal, il a fallu faire le ménage de nos chambres à l'auberge de jeunesse et préparer nos sacs. Grâce à une organisation presque militaire (ahah), on a réussi à être prêts à 11h30, sachant qu'on étant censé avoir quitté le plancher à 11h... Mais bon, la gérante était vraiment gentille, et elle nous a même autorisé à laisser nos valises dans l'entrée pour revenir les chercher après les raquettes. Un peu refroidis par l'expérience de la veille (= devoir faire ses sandwichs par -15°C, ce qui implique de devoir enlever ses gants...), on a même pu préparer nos sandwichs en avance, ce qui a été fort appréciable!

On s'est donc mis en route direction Camp Ripan, l'endroit où on avait prévu de louer les raquettes. On a vraiment eu de la chance parce que, encore une fois, le temps était avec nous! Il a neigé toute la nuit, et on a eu une superbe soleil le lendemain. Vraiment parfait!

camp ripan

On a croisé des panneaux étranges...

escargot"Attention aux enfants qui traînent des escargots à roulettes!"

On s'est dit qu'on piquerait bien une tête dans la piscine en plein air du camping...

piscine camping
 Et on s'est aussi dit qu'on ferait bien un petit tour de balançoire...

balançoire

Et j'ai trouvé la maison de mes rêves...

cabaneN'est-elle pas trop chou?

Et on est arrivé à Camp Ripan!

camp ripaLunettes de soleil obligatoires!

Arrivés à la boutique, on a même réussi à négocier le prix de la location des raquettes, et à emprunter des pelles pour faire de la luge. Et le vendeur n'a même pas demandé à ce qu'on laisse une carte d'identité ou que sais-je histoire d'être sûr qu'on allait bien les ramener... C'est assez incroyable la confiance qu'ils ont dans les gens, ces suédois!

Bref, c'est armés de nos plus belles raquettes et de nos plus beaux bâtons (bon, il a fallu quand même fallu que j'aille changer mes raquettes parce que l'une d'elles était cassée... la poisse, toujours la poisse) qu'on est parti à travers chemins pour découvrir la campagne laponne! C'était quand même beaucoup plus drôle que de rester sur les routes damées, ou sur les chemins tracés par les motoneiges... Et ce n'est pas Damien qui dira le contraire...

damien
ombre
chemin
empreintes 2
empreintes
montagnes

montagnes1
montagnes2

Marcher dans la neige fraîche, regarder les empreintes au sol, profiter de la superbe vue, le tout sous un grand soleil..!

la troupe 2
soleil
On a pique-niqué à l'ombre et en plein vent, mais le fait de pouvoir garder nos gants pour manger des sandwichs déjà faits faisait tout oublier. Et puis, on a eu du bon café bien chaud (merci Marion pour ton super thermos) et des super gâteaux suédois pour reprendre des forces...

arbreEt non, ce n'est pas un "petit" arbre... C'est juste un arbre normal dont on ne distingue que le sommet étant donné l'épaisse couche de neige...

la troupeHeureusement, Robin ouvrait la marche. Mais quand il fait un pas, on a le temps d'en faire quatre, et comme je m'arrêtais prendre des photos toutes les 3 minutes, j'étais clairement la dernière! L'avantage, c'est que j'avais un beau passage tout dégagé..!

Et on a fini par arriver sur un lac gelé et recouvert de neige, presque vierge si ce n'est les traces de motoneiges...

lac
Et là, on a trouvé l'endroit super pour faire de la luge...

luge

Mais on a quand même falli mourir renversés par des chiens de traîneaux lancés à pleine vitesse... On a juste eu le temps de se jeter sur le côté de la piste. Et Robin en a profité pour se faire enneiger.

robin

Après ça, on est rentré à Camp Ripan. Et après plus de 2h de raquettes, on était plutôt fatigué...

crevés!Heureux d'être en Laponie, on dirait!

jolie tableJ'aime beaucoup cette table! Papa, il m'en faudrait une comme ça pour mettre dans la maison de mes rêves...

Au retour, on avait un peu de temps avant d'aller prendre notre train à la gare. On en a profité pour admirer le coucher de soleil dans la ville... Les couleurs étaient magnifiques, malheureusement ça ne rend pas grand chose sur mes photos vu la qualité de mon petit appareil...

kiruna 2

kiruna 3

kiruna 5

kiruna 6

On a même failli se laisser tenter par une pizza, très typique de Kiruna... Le panneau disait que c'était ouvert, mais on avait comme un petit doute. De toute façon, on avait prévu un succulent repas pour le soir..!

pizzeria
De retour à l'auberge, pas moyen de prendre de douche après les 2 heures de marche (bon, on n'allait quand même pas trop abuser de la gentillesse de la gérante...). Pour se consoler, on s'est fait un bon petit goûter, et on s'est dirigé vers la gare, un peu triste que ce superbe voyage soit déjà fini, mais tellement content de l'expérience. Le train était à 18 heures et quelques, on a même eu du temps pour aller dans une boutique pour touristes où on a presque dévalisé le rayon "cartes postales d'aurores boréales".

J'ai même résisté à l'achat de deux magnifiques peluches...

poissons

Petit message destiné à ma famille : vous vous êtes toujours moqués de moi et de la peluche que j'avais (bon, que j'ai toujours...) quand j'étais petite, mais admettez quand même qu'elle a plus de gueule que si j'avais dormi pendant de longues années avec un brochet ou une truite, non?!

gare

En attendant le train sur le quai, on a commencé à ressentir cruellement les effets de la fatigue accumulée ces derniers jours...

foustacagouleDamien, tu ne sais pas faire les yeux méchants...

Il faut dire qu'on était un peu énervé aussi puisqu'on a dû changer de train à Boden, et qu'on a été prévenu de l'information grâce à un sms en suédois que Robin a reçu sur son téléphone de la part de SJ (la SNCF suédoise).

Demain : fin de ce voyage en Laponie avec le retour en train et quelques photos de Stockholm!

Posté par Gwen- à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Kiruna : partie 4 !

Nouveau commentaire